La maison de vie

Bienvenue chez Mr Bouch', Gabichou, Le Nain et Lamousmé...

Ma photo
Nom :
Lieu : France

jeudi, mai 24, 2007

Possession



Je vous le dis tout net ce billet m'a pris des siècles!!!!


Il en va toujours ainsi lorsque je tente de parler d'œuvres qui me sont chères et qui par extraordinaire se retrouve impliquées dans ma vie de façon si romanesque que l'histoire en elle-même mériterait aussi un livre...

Pour commencer voici un roman incroyablement riche, dense et foisonnant d'allusions littéraires (anglaises ET du 19 ème sicle!!!) écrit par une enseignante à Cambridge (excusé du peu) et qui obtient le Booker Price (équivalent anglais de notre Goncourt) en 1990.
Impossible pour moi de passer à côte avec un tel CV me direz-vous... et pourtant...
Certes ce livre faisait parti de mon incommensurable Pal (pouvait-il en être autrement ?) mais il y serait sans doute encore aujourd'hui si la magie des découvertes bloguesques ne s'en était mêlée...
La rencontre pleine de grâce et de coïncidences avec ma chère Florizelle suivi d’une magnifique lettre d'elle évoquant ma passion pour Rossetti, réveilla en moi l'intérêt pour ce roman qu'elle jugeait "évident" dans mes lectures. Je lui dédie d'ailleurs ce billet, bien pauvre témoignage de toute mon admiration et mon amitié.
Je m'empressais alors de dévorer l'œuvre d'Antonia S. Byatt. Et bien entendu, je ne fus pas déçue. Cette histoire passionnante mêlant deux intrigues, l'une moderne et l'autre victorienne nous happe littéralement. Et s'il y a bien "Possession», c'est par l'obsession que l'on peu ressentir des les premières pages , à connaître le fin mot du "mystère" des brouillons de lettres enflammées de l'éminent poète victorien Randolph Henry Ash devant lequel nous place d'emblée l'auteur. L'avidité du jeune étudiant Roland Michell à découvrir la destinataire de ses missives brûlantes me contaminera d'ailleurs dès les premières pages au point de faire un charmant lapsus et de nommer plusieurs fois le roman "Obsessions" (avec un S s'il vous plaît) et non "Possession"...

La richesse de ce livre est bien sur d'emmener les lecteurs à la fois sur deux niveaux de lectures présent et passé, en mélangeant genre littéraire et styles. Ainsi s'intercalent tout au long de l'œuvre romanesque, des fragments de brouillons de lettres, des poèmes de longueurs diverses, des contes en proses, une correspondance amoureuse, des légendes en vers, de longs monologues, des fragments de journaux intimes et tout un tas d'autres textes encore. L'effet immédiat est que A. S. Byatt rend ainsi "véritable" l'existence du grand poète Ash et de la merveilleuse Christabel La Motte (poétesse et correspondante secrète du "grand homme") en brossant une parfaite reconstitution historique victorienne. A tel point qu'en fermant le livre on se surprend à "croire" en l'existence de ces deux personnages !
Et même si les passages parfois ardus des poèmes( pour un lecteur de roman surtout car parfois plusieurs chapitres sont entièrement écrits en vers) peuvent surprendre au départ, c'est précisément dans ce mélange de fiction romanesque et poésie fictive que réside la grande force du roman. A la fois roman universitaire, par les recherches du jeune Roland Michell fervent admirateur d'Ash et celles de son alliée Maud Bailey, universitaire spécialisé dans l'étude de texte de La Motte, roman de quête, celle très victorienne d'Ash et celle moins conventionnelle pour l'époque de La Motte , voir roman policier avec chasse au trésor de pistes et d'indices... ce livre tient en haleine jusqu'à la dernière page.
Dire que le livre m'a plu serait un euphémisme... plus simplement, et exactement comme l'avait pressentie Florizelle je m'y suis retrouvée. J'étais dans mon monde (littéraire et artistique anglais du 19eme et même un petit détour chez mes ancêtres bretons) partout fleurissaient des références chéries (l'enterrement des lettres , le suicide à la Virginia Woolf...) chaque personnage me touchait infiniment (pas seulement les 4 principaux mais aussi les plus discrets comme la femme d'Ash , la malheureuse Blanche Glover ou la cousine Sabine de Kercoz) et deci-delà je me retrouvais face à des citations réelles ou fictives me ramenant en permanence à mes compagnons de route habituels(Shakespeare, Robert Browning, Christina Rossetti, Keats , Emily Dickinson,Tennyson ,Milton...) Mélusine et Proserpina, survolant féériquement tout ce petit monde.
Bien sur il serait inutile de nier qu'un attachement special me lie désormais à Christabel La Motte, mais vous en dire plus serait me dévoiler complètement (si cela est encore possible ! ;o) ) Sachez cependant qu'elle est rousse et d'origine bretonne et vous comprendrez pourquoi je me retrouve tellement dans cette poétesse féministe et muse secrète d'un grand homme de son siècle...
Une fois le livre refermé on pourrait penser que l'histoire s'arrête là...
Cependant étant donné la richesse de ce roman (une deuxième lecture ne peut qu'être vivement conseillée pour en appréhender les différents niveaux) il est très difficile de s'extirper facilement de cette atmosphère (d'autant que j'y resterais volontiers l'éternité !) . De plus je ne me doutais pas une seule seconde que quelqu'un oserait s'atteler à une adaptation cinématographique. C'est au hasard de mes ballades quotidiennes chez mes "collègues de blogs" que je tombais sur la superbe critique du livre chez Gachucha (à qui je dédie cette seconde partie de l'histoire ;o) ).
Là à ma grande surprise elle m'informa d'un film tiré du roman, qu'elle avait vu et qu'elle ne trouvait pas très bon mais qu'elle conseillait quand même par curiosité. J'avoue que ma première réaction fut d'ignorer l'information (impossible de voir un tel film après ce livre !)
Mais la vie en avait décidé autrement...
Le soir même lors d'un dîner familial, alors que le sujet "Possession" venait d'être abordé, mon petit frère adoré le fameux tonton Benj de Mr Bouch', se souvint avoir vu le film et l'avoir quant à lui, trouver plutôt bon. Il faut savoir déjà que ce genre n'est point du tout prisé par l'énergumène en question , plus fan habituellement de Tarantino ou des films généralement taxer de films indépendants ( grâce à lui j'ai ainsi découvert avec plaisir un film comme "Mémento" mais ceci est une autre histoire...). Cependant une certaine Keira Knightley avait su le ramener dans le giron familial et lui faire apprécier (que dis-je adorer !) des films comme "Orgueil et préjugé "ce qui lui redonnait toute crédibilité. Il faut avouer que cette fois-ci la tentatrice était Gwyneth Paltrow dans le rôle de l'universitaire Maud Bailey : o).


Autant dire que ma curiosité était aiguisée... et, vous me croirez si vous le voulez mais, le soir même, dans mes mails je trouvais un charmant mot de cette chère Gachucha qui me proposait de me prêter le dvd !!!

Le long fil argenté de la toile continuait à se dérouler...
Très peu de temps après je découvrais donc dans ma boite aux lettres le fameux envoi, plein de promesse et d'interrogation. Et là je tiens à faire une pause dans ce récit très romanesque pour louer la gentillesse et la spontanéité de Gachucha qui m'a particulièrement émue par sa générosité naturelle !
Je mis quand même un certain temps à visionner le film, sans doute pas peur (bien que je décida longtemps par avance que je n'en attendrais rien, histoire de ne pas être déçue...) encouragé, parallèlement par ma douce Florizelle, avisé du prêt, et ( je vais trahir un secret j'espère qu'elle ne m'en voudra pas), grande admiratrice du très séduisant Aaron Eckhart dans le rôle de Roland Michell.

Alors certes le réalisateur Neil La bute (réalisateur américain contrairement à ce que son nom laisserait supposer) s'est permis quelques raccourcis, avec une telle œuvre il ne pouvait en être autrement, à changé en Yankee ledit Michell (normalement anglais populaire), et surtout
coupa les poèmes d'Ash et Christabel ainsi que les discours sur la société et la politique victorienne, et ajouta des dialogues signés de sa propre plume, traduisant ainsi ses pensées singulières sur le couple et la sexualité...


Mais figurez-vous que le film se tient... et plutôt bien même selon mon avis !!!! Bien entendu les mauvaises langues diront que je ne pouvais être objective dès le moment ou le réalisateur avait choisit de donner un aspect très préraphaélite aux scènes historiques, allant même jusqu'à utiliser un tableau de Rossetti pour illustrer la peinture de la compagne de Christabel... Peut être ;o) Mais on ne se refait pas!!!






J'ai aimé aussi énormément les glissements sans transition d'une époque à une autre et même si Gwyneth Paltrow ne me touche guère dans le rôle de Maud (l'un des personnages m'aillant déjà le moins marque dans le livre) il faut reconnaître que la distribution du film est exemplaire. Avec une mention spéciale pour le couple victorien interprété par deux acteurs connus des anglophones passionnés, Jennifer Ehle et Jeremie Northam que l'on à pu admirer notamment en Elisabeth Bennett dans la version de la BBC de "Pride and prejudice" ou en femme d' Oscar Wilde dans le film du même nom ,pour elle, et en Mr Knightley pour lui ,dans le film "Emma" ainsi que des seconds rôles dans par exemple "Carrington" ou "Gosford Park"...Bref des têtes qui ne peuvent vous être inconnues !!!!


Si l'on rajoute à cela une magnifique photographie des paysages anglais et une attention toute particulière de la part de la décoratrice et de la costumière (toutes deux récompensées auparavant pour leur travail avec Ivory) sur les deux atmosphères distinctes, passé et présent, vous aurez un bon aperçu de la tonalité du film.
Sans doute "La possession" (titre français du film) n'est-il pas un chef d'œuvre absolu mais il serait vraiment idiot de bouder son plaisir en passant à cote.
Je n'ai d'ailleurs pas tardé à faire partager ma délicieuse découverte autour de moi (le paternel l'ayant déjà vu deux fois) et je me suis empressé de trouver sur un site en ligne la copie de ce petit bijou pour, enfin, rendre à sa légitime propriétaire ce dvd si généreusement prêté.
Qui à dit que j'etais possédée ???



Lamousmé



28 commentaires:

Blogger Wictoria a dit...

Je comprends que la rédaction de ce billet ai pu te prendre longtemps, il y règne une admiration "sans borne" qui se propage ! je pense que j'adorerai lire cette histoire (allez hop, dans la LAL !)

19:50  
Anonymous Florinette a dit...

Il y a un tel enthousiasme dans ton billet que je n'ai qu'une envie c'est de découvrir ce livre ! ;-)

22:02  
Anonymous Florizelle a dit...

Oui, et moi envie de le relire, chère rousse cannelle, même si aucune photo d'Aaron ne vient orner ton délicat billet. Merci.

22:49  
Blogger Le_peintre a dit...

Euh, non, encore de la torture avec la lecture, mais vu l'enthousiasme de ton billet, je vais peut-être me laisser torturer un de ces jours.^^
...Même pas en rêve.

00:22  
Blogger Vanessa a dit...

Un livre à découvrir assurément. Comme quoi la vie nous propose quelques fugaces moments de magie: des rencontres virtuelles qui deviennent personnelles. Je crois être passée à côté du film, j'ai vu la bande annonce sans être tentée...il va falloir y remédier. J'aime ton univers alors je me sens attirée de fait. Merci à toi.

00:34  
Blogger Gaëlle a dit...

Quel enthousiasme ! On ne peut y rester insensible, sais-tu ? J'ai lu ce roman il y a déjà longtemps mais tu viens de me donner envie de le relire... et de regarder le film, ce que j'avais soigneusement évité par peur des adaptations ratées :-D
Peu importe le temps que ça t'a pris, être possédée méritait bien ça. Je suis moi aussi "possédée" ces temps-ci par d'autres fantômes, et mon billet se mûrit très lentement mais tant pis !
Ah, et l'enthousiasme est si rare aujourd'hui que je te remercie de cette contagion.

08:38  
Blogger Holly Golightly a dit...

Je ne savais pas qu'il existait un film !!!!!
J'ai lu il y a quelques mois le fameux LIVRE et je suis tout aussi possédée que toi et enthousiasmée, et plus encore (en extase), mais je n'oserai plus écrire sur ce livre désormais.
Mélanie, ton billet est en feu.

08:38  
Anonymous thom a dit...

Ohoh...hasard ou coïncidence, j'étais en train de mettre la touche finale à ma critique de..."Possession" ! ;)

Détail amusant, j'ai moi aussi écrit une réflexion sur le titre, mais pas comme "Obsessions" (cela dit ta suggestion est plutôt judicieuse :).

Du reste, comme je n'ai pas adoré (pas détesté non plus, soit), je pense que je vais mettre un lien vers ton billet remarquable (si si, si je ne venais pas de le finir j'aurais sans doute envie de le relire) histoire de faire contrepoids.

A bientôt !

09:06  
Anonymous Gachucha a dit...

Je viens de lire avec attention (et émotion comme toujours avec toi !) ton bel article. Tout d'abord tu as raison de mettre cette couverture bien plus belle et plus adaptée que l'horrible couverture en poche ! Ma critique de Possession me semble bien plate à côté de la tienne!
Le lapsus avec Obsessions, j'aurais pu le faire... J'ai déjà lu deux fois le livre, j'ai presque envie d'une troisième lecture...
Je suis ravie et émerveillée de lire ton article car j'ai essayé (vainement!)de faire partager ma passion pour ce livre et tu es la première personne qui la comprends et surtout la partages totalement.
Pour le film j'ai eu du mal avec Gwyneth Paltrow que j'ai trouvé aussi expressive qu'un bloc de pierre ! Mais le film vaut surtout pour les passages qui se passent au 19e. Tu as très bien choisi la photo extraite du film, qui doit être au début de LA scène d'amour (la plus belle ).
Bon et en plus tu mous cites Memento dont je parlais ( http://de-livre-en-livre.over-blog.com/article-10286992.htmlil) y a quelques jours...

09:54  
Blogger greg a dit...

Quand tu aimes un livre tu n y vas pas par quatre chemins! Ça va être dur de passer à coté du bouquin...

11:23  
Anonymous La liseuse a dit...

Un livre de plus à lire très vite. Ta critique nous donne un très bel aperçu de cette lecture. J'espère pouvoir trouver le livre facilement.

11:57  
Anonymous Lilly a dit...

Moi aussi je suis justement dedans (depuis deux mois...). En fait, le démarrage a été long, et là je suis en pleine période d'examens. Pour le moment, c'est bof, et j'avoue que si je continue, c'est surtout parce que je veux voir Jennifer Ehle (tu as dû taper sur deux touches en même temps en tapant son nom...) et Jeremy Northam, que j'aime beaucoup !!

12:59  
Blogger Lamousmé a dit...

Ah wictoria je ne doute pas un instant que cette histoire te plaise...;o)
Hihi Florinette vu le nombre de commentaire dans ce sens ...je veux bien finir par croire que j'ai été un peu exalté sur ce coup!!! :o)
MA Florizelle!!!!! C'est par pur délicatesse justement que je n'ai mis de photo d'Aaron (pour que tu te le gardes pour toi toute seule ) :o)))

16:24  
Blogger Lamousmé a dit...

Rhooooo le-peintre comment une lecture peut elle devenir une torture??? ;o)
Vanessa ce que je pressens chez toi me fait dire que tu aimeras...
Gaëlle je suis flattée que ce billet te plaise ...je sais que ce livre compte pour toi !!!
Ma chère Holly il faut que tu vois le film!!!! merci pour ton inconditionnel soutient!!! ;o)

16:28  
Blogger Lamousmé a dit...

Thom!!! je suis curieuse de te lire ... je peux parfaitement comprendre que le livre ne plaise pas !mon billet est loin d'être remarquable c'est juste un avis (assez enthousiaste je te l'accorde! ;o) )
Ma généreuse Gachucha...j'espère que ce billet valait la peine d'attendre ;o) pour la couverture c'est simplement celle que j'ai (mais tu as raison le poche est horrible!!!) Il est parfois difficile de trouver dans ce monde des gens qui partagent nos passions et je suis ravie ravie de partager Possession avec toi!!!!
Entierement d'acc pour Gwyneth en même temps je pense que le rôle lui convenait parfaitement :o)))
Quand à Memento...peut être un jour un billet qui sait ???? mouhahhahhaha c'est ma nouvelle promesse-qui-va-prendre-trois-plombes!!! :o))))

16:35  
Blogger Lamousmé a dit...

merci Greg pour ce compliment...;o)
La liseuse il est en poche (la couverture est hideuse mais bon!)donc facile à trouver je pense et vu ton univers livresque...il devrait te plaire!!!
Ahhhhhh Lilly je sais!!!! je guette avec curiosité ta critique car je comprends parfaitement que je suis totalement subjective sur ce livre :o))) (et merci pour la rectification sur Jennifer Ehle)

16:39  
Anonymous caroline_8 a dit...

Oh la la, quelle histoire! je ne dis pas que je vais lire ce livre, mais j'ai aimé comment tu en as parlé et y as associé Florizelle et Gachucha.
Ceci va peut être t'intéresser:
http://lali.toutsimplement.be/?p=1258
A+

22:46  
Anonymous yueyin a dit...

quel enthousiasme, je viens de lire le billet de thom, j'adore le contraste maintenant j'ai vraiment envie de lire ce roman... (et de voir le film ensuite tant que j'y suis), bon sur ce je vais lire le billet de gachucha pour compléter :-)

23:03  
Blogger Pascal a dit...

Je constate que la lecture de ce roman d'A.S.Byatt t'a plus qu'enthousiasmée. J'en suis très content car c'est un des meilleurs romans qu'il m'ait été donné de lire au cours de ces dernières années.
Ton très beau et très intéressant commentaire à propos de ce roman va, c'est sûr, faire découvrir ce chef d'oeuvre à bien d'autres bloggers.
Je les envie déjà d'avoir à se plonger pour la première fois dans ce fascinant récit.

16:24  
Blogger Fauna Amor a dit...

Moi,je dis et certifie que tu es possedée.Mais c'est parfait à mes yeux.
J'ai vu le film,mais ne l'avais pas beaucoup apprecié.Alors je me suis procuré ce livre à la bibliothèque,aujourd'hui.Je le lirai en pensant à toi.

01:50  
Anonymous anjelica a dit...

Bonne semaine, Lamousmé...

18:30  
Blogger InColdBlog a dit...

Si ça c'est pas de l'amour :o)).
En lisant ton billet, je n'ai pu m'empêcher de penser au fabuleux travail de traduction, qui doit être sans faille, notamment dans les passages en vers

10:28  
Anonymous Morwenna a dit...

Quel magnifique billet...Ce livre rapasse en tête de ma LAL ^^

20:02  
Blogger Lily a dit...

Quel beau billet !
A lire la belle passion qui anime ces lignes, je suis sûre de ne pas être déçue par "Possession", je vais l'acheter toute suite !! mais comme le dit Holly, je n'oserai pas écrire un seul mot à son sujet à ta suite !
Bon week end, chère Lamousmé, à bientôt !

17:13  
Anonymous Audrey a dit...

On te sent hyper motivée ! ça fait plaisir à lire, un tel enthousiasme. :) J'avais trouvé ce livre un tantinet indigeste, mais puisque tu nous signales ce film dont j'ignorais l'existence (!), je vais tenter de me procurer le Dvd en location...
Bonne semaine LaMousmé.

00:36  
Blogger Lamousmé a dit...

Merci caroline-8 j'avais effectivement vu cela chez lali ;o)
hihi yueyin c'est interessant effectivement la comparaison avec l'avis de Thom :o)))
Pascal je suis ravie que ce livre t'ai autant passionné !!!
Fauna!!!!! quel compliment dans ta bouche!!!! question possédé tu en connais un rayon ;o)
Merci angelica ...de même pour toi !!!!
Incold tu as tout à fait raison!!!! surtout pour des nulles comme moi incapable de lire en VO
Hé hé Morwenna ravie de t'accueillir ici!!! je suis certaine que c'est un livre pour toi!!!
Oh lily comme d'hab Holly exagère j'attends au contraire vos réactions avec impatience!!!
hihi Audrey pesant c'est le terme de Thom tu doit être sur la même longueur d'onde que son billet!!! contente de te revoir ici!

19:32  
Anonymous Kate a dit...

Coucou, merci pour cet excellent article qui me donne envie de me précipiter sur le DVD ... et pour ton passage sur mon blog! Je connais et le livre et le film, j'avais d'ailleurs rédigé un article à son sujet (et oui, aussi, les grands esprits se rencontrent!) sur mon blog (rubrique cinéma), si tu veux le lire!

12:14  
Blogger Lamousmé a dit...

ohhhh kate je vais de ce pas le chercher cet article!!! quand aux grands esprits...je n'en doutes pas une secondes vu le charmant lieu d'où nous nous connaissons (The inn..) :o)))

15:58  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil