La maison de vie

Bienvenue chez Mr Bouch', Gabichou, Le Nain et Lamousmé...

Ma photo
Nom :
Lieu : France

mercredi, janvier 31, 2007

La reponse...



Bravo Eeguab je n'en attendais pas moins de toi ;o)

Lamousmé


lundi, janvier 29, 2007

Petit jeu entre amis...

Parceque l'idee était très chouette j'ai "piqué" chez in cold blog ce petit jeu...

A l'aide de ces quatres photos vous devez retrouvez les titres de quatres oeuvres d'un auteur que je chéris particulièrement. Amusez-vous bien !!!!







Lamousmé

vendredi, janvier 26, 2007

Le Divan fumoir Bohémien



Il est des découvertes que l'on voudrait garder pour soi secrètement, mais qui sont tellement belles qu'on se doit de les offrir aux autres. Par des hasards que seule la vie sait nous offrir j'ai déniché un petit bijou de blog qui m'émerveille chaque jour par sa profusion de petits riens délicats, la subtilité d'écriture de sa créatrice et l'inventivité dont elle fait preuve dans le choix d'œuvres, d'images, d'objets et de liens qu'elle nous procure dans son petit cabinet de curiosité.

Le Divan Fumoir Bohémien est tenu par Melle Florizelle (la référence à Stevenson ne vous aura sans doutes pas échappé!!!) dont on ne saura rien si ce n'est une évidente curiosité éclectique et l'œil bleu pétillant. A lui seul l'intitulé de ses rubriques est un enchantement et une invitation aux rêves : fantaisies et fanfreluches ; boudoir ; carton à dessins ; nursery ; coffre à trésors ; gourmandises etc...

Vous l'aurez compris ce divan est un pur délice que je vous conseille vivement et j'espère qu'elle ne m'en voudra pas si je trahis un petit secret : après avoir longtemps hésité (me sentant un peu éléphant dans un magasin de porcelaine) j'ai finalement laissé un petit commentaire pour faire part de mon admiration à l'auteur. Quelle ne fut pas ma surprise de recevoir très peu de temps après un très joli mail de Melle Florizelle évoquant ma passion pour Rossetti ainsi que de nombreux points communs, le plus frappant sans doute étant la recommandation d'un livre que j'ai précisément sur le haut de ma PAL et qui n'attendait qu'un signe pour être lu !!

Alors oui je crois que le fil de la toile ne nous à pas réunis sans raison, que l'étoile de Rossetti veille sur moi et que les fées insensiblement nous poussent par leurs battements d'ailes...




merci à toi Florizelle d'exister et de nous offrir de tels cadeaux : un petit "meuble de fée" de Debbie Schramer


Lamousmé

lundi, janvier 22, 2007

La revue littéraire


Longtemps j'ai eu du mal avec les blogs dit littéraires.
A cela sans doute plusieurs raisons.

Une éducation dans un respect quasi religieux des livres et de leurs auteurs, par un père critique littéraire lui-même extrêmement exigeant et sévère sur sa profession, vous place la barre très haute et vous ôte rapidement toutes velléités dans ce domaine. Ajoutez-y un penchant très net pour le XIX ème siècle et ses fantômes et très vite vous vous désintéressez purement et simplement de la littérature contemporaine.
Or, force est de constater que la plupart des blogs en question, véritable carnet de lectures de leurs propriétaires, accumulent notes et billets sur leur lecture quasi quotidienne, chose à laquelle je serais absolument incapable de m'astreindre, qui plus est, généralement sur des livres qui ont peu de chance de m'intéresser car très actuels.
Tout comme certains s'avouant incapable d'écrire sur leur intimité, je me sens totalement incompétente dans l'art de la "critique" de livres. C'est à peine si vous trouverez disséminé ici ou là une référence sur un livre aimé ou désiré. Je suis tout simplement admirative de ses lectrices (car avouons le il s'agit surtout de femmes ;o) ) capables de résumer si brillamment les écrits d'un auteur, de parler abondamment du style et du genre tout en donnant son sentiment personnel sur l'œuvre. Et par là même, de participer à cette fameuse aventure de partage qu'est devenu le net. Alors bien que je n'ai jamais beaucoup prisé les "clubs de lecture" sans doute habitué par des goûts différents, à un "plaisir solitaire", cette ouverture, sorte de démocratisation de la lecture ne peux qu'avoir mon assentiment, même si je participe peu à cet élan.
Il est vrai que j'irais toujours plus facilement vers des blogs qui ne se restreindront pas uniquement aux livres et qui m'ouvriront une porte sur leurs auteurs, mais je découvre avec joie que je suis loin d'être seule dans mes goûts, ce qui fatalement m'entraîne sur des territoires que je n'aurais jamais songé à explorer. J'en remercie grandement les responsables !!
Parfois des rencontres plus intenses que d'autres sont même de véritables révélations et nous apportent plus encore que nous ne pouvions l'imaginer. Il n'est un secret pour personne ici qu'un de ces bonheurs fut la découverte de Melle Holly et de son merveilleux travail sur James M. Barrie, en particulier sa traduction du "petit oiseau blanc".
J'ai voulu moi aussi apporter ma (toute) petite pierre à l'édifice... les circonstances m'ayant beaucoup aidées j'ai ainsi pu faire le lien entre elle, son travail et... un certain patriarche de ma connaissance qui pour l'occasion est revenu à son métier ;o).
Ils savent tous deux a quel point je suis fière d'eux et je vous invite ardemment à poursuivre cet élan en lisant ce mois-ci la note sur Barrie publié dans "La revue littéraire"


"Les voies de l'édition, décidément, sont elles aussi impénétrables. De l'écrivain écossais James Matthew Barrie (1860-1937), père de Peter Pan, "l'enfant qui ne voulait pas grandir", c'est-à-dire de l'un de ces très rares personnages ayant accédé au rang de mythe, on a peine à croire que l'œuvre, à ce jour et de ce côté-ci de la Manche, demeure aux trois quarts inédite. Et pourtant..."
B.L.S

lundi, janvier 15, 2007

Il était une fois...Walt Disney.


Je croyais bien que nous allions passer à côté de cette exposition. A force de reporter la visite c'est au tout dernier moment que nous avons enfin pu découvrir Mr Bouch' le papé et moi ,cette belle présentation des influences Européennes de Disney.
Trois générations, trois regards très différents sur une œuvre universelle avec à la clé une satisfaction et un sentiment joyeux d'avoir trouver un terrain d'entente commun. Bref un rendez-vous qu'il aurait vraiment été dommage de manquer!
Pendant plus de deux heures nous avons déambulés dans les différentes salles du grand palais (Mr Bouch' son "GPS" en main dixit le papé!!!). Chacun y a trouvé source de contentement : pour Mr Bouch' se fut l'occasion de découvrir ou de revoir des extraits de ses dessins animés favoris, son grand-père quant à lui s'émerveilla des rapprochements cinématographiques avec l'expressionnisme allemand et apprécia également beaucoup le fameux dessin animé fruit d'une rencontre entre Dali et Disney.
Quant à Lamousmé son bonheur fut complet à la vue des nombreux livres qui constituaient la bibliothèque des studios Disney. Mais c'est sans aucun doute la présence de plusieurs peintures
remarquables qui constitue le clou de la visite!!!

C'est non sans rappeler une certaine "bataille d'Hernani" que cette exposition se propose de nous montrer les liens parfois très étroits entre une culture dite "populaire" et la culture savante habituellement exposée dans les musées tel que le grand palais justement.
Bien des clichés et des a priori vont ainsi voler en éclat tout au long de la visite des différentes salles consacrées tour a tour aux sources cinématographiques, littéraires, à l'architecture et au paysage, à l'anthropomorphisme et enfin aux influences œuvre par œuvre. La beauté et la subtilité des dessins animés attestent du génie artistique de ses auteurs et la multiplication des références européennes ébranle l'affirmation d'une culture Disney pure incarnation américaine mercantile et inculte.
Par ailleurs la grande réussite de cette exposition tient sans doute dans l'équilibre de cette présentation qui séduira autant les mordus de l'animation, les enfants considérés enfin comme un vrai public de musée, que les amateurs d'art éclairés.

Bref pour ceux qui auraient loupé cette belle exposition je vous conseille de faire un tour sur le site voir d'acheter le catalogue d'exposition richement illustré et qui reprend l'intégralité des textes de l'expo.

Mais bien sur je ne peux m'empêcher de vous livrer mes coups de cœur qui à vrai dire son plus dans la catégorie des œuvres références que des Disney, même si c'est toujours très agréable de revoir les images qui ont bercé notre enfance et que l'on a transmis aux nouvelles générations ; o)

Ainsi j'ai pu tout à loisir admirer des œuvres déjà fort appréciés :




Dans la salle consacrée à l'anthropomorphisme



"Vie publique et privée des animaux" / Grandville


Dans la salle "architecture et paysage"


"Dew- drenched furze" /Sir John Everett Millais



Alors certes il s’agit d'un préraphaélite...mais j'avoue que ce Millais n'est pas l'un de ceux qui me plaisent le plus...cependant rien qu'à l'idée que mon très cher Rossetti ait pu poser les yeux sur ce tableau me le rend éminemment sympathique !!! ;o)



Dans la salle "Blanche neige et les sept nains"




"Le purgatoire de Dante / Gustave Doré"


Dans la salle consacrée à "Fantasia"

Echo et Narcisse /John Waterhouse



Titania et bottom /John Anster Fitzgerald



Dans la salle "Alice aux pays des merveilles


"A mad Tea-Party" / Arthur Rackham



A noter que pour cette adaptation Disney et ses dessinateurs se sont plus inspirés des illustrations de John Tenniel (présentés aussi dans l'exposition) mais que le papé à déclarer préférer infiniment plus celle de Rackham (d'où mon choix ici ;o) ) Domage aussi qu'aucune photographie du maître (Lewis Carroll) ne soit visible...




Dans la salle "Peter Pan" que pour ma part j'ai trouvé un peu pauvre (j'imaginais la même exposition préparée par ma chère Holly ;o) )


Iris /John Atkinson Grimshaw



La libellule /Gustave Moreau



Dans la salle "La belle au bois dormant"


"Saint Georges et le dragon" / Briton Riviere



et enfin en prévision d'une future Cruella d'enfer :



"La femme au chapeau noir" / Georges De Feure





Mais je gardais le meilleur pour la fin!!!!!
En effet quelle ne fut pas ma surprise lorsque je découvris deux peintres que je ne connaissais pas et dont les tableaux ressemblaient à s'y méprendre à des œuvres préraphaélites...



"Cendrillon" / Sir Edward John Poynter




"Melisande" / Marianne Stokes



"Snow White" / Marianne Stokes


Renseignements pris Marianne Stokes est bien considérée comme une "Pre-raphaélite Women" de la dernière génération et Sir Poynter bien qu'étant un peintre néo-classique à l'instar d'Alma Tadema, se trouve avoir été marié à la soeur de la femme de Sir Edward Burnes-Jones (vous suivez toujours ? ;o) ) et son modèle pour Cendrillon n'est autre qu'une des fille Burnes Jones mainte fois peinte dans les tableaux préraphaélites!!! Comme quoi j'ai l'oeil!!!
Conclusion de Mr Bouch': Lamousmé voit des Pré-raphaélites partout!!!


Lamousmé

mardi, janvier 09, 2007

Zazie

Pour faire écho à une jeune personne que j'apprecie énormément...





Zazie/ "Chanson d'ami"


Ça n'est pas du rimmel sur mes yeux
ni du rouge à mes lèvres
C'est pas c'que tu crois
juste que c'est beau
Ça n'est pas ma robe qui vole un peu
pas pour que tu voies mes jambes
C'est pas c'que tu crois
juste que j'ai chaud

Ce n'est qu'une chanson d'ami
d'ami, pas d'amour
Ce n'est qu'une chanson d'ami
promis, pas d'amour
Je ne t'aime pas
Je t'aime bien

Ça n'est pas ma main, là, dans la tienne
ta veste sur mes épaules
Non c'est pas c'que tu crois
juste que j'ai froid
Ça n'est pas ma main, là, qui te gêne
je sais, ça n'est pas drôle
Mais c'est pas c'que tu crois
c'est juste comme ça

Ce n'est qu'une chanson d'ami
d'ami, pas d'amour
Ce n'est qu'une chanson d'ami
promis, pas d'amour
Je ne t'aime pas
Je t'aime bien

Ça n'est pas pour celle que tu
embrasses
pas pour ça que je pleure
Si c'est c'que tu crois
tu t'es trompé
Ça n'est pas parce qu'elle a pris ma
place
pas pour ça que je t'en veux
Si tu n'veux plus de moi
autant se quitter

Avec une chanson d'ami
d'ami, pas d'amour
Avec cette chanson d'ami
d'ami, pas d'amour
Ce n'est qu'une chanson
promis, mon amour
Je ne t'aime pas
Je t'aime bien
Tu ne m'aimes plus
mais ça fait rien.

lundi, janvier 08, 2007

Joyeux anniversaire!!!!



Pleins de bisous de la part de Mr Bouch' à tonton Benj le p'tit frère chéri-adoré de Lamousmé

dimanche, janvier 07, 2007

Le Noël de Mr Bouch'

Deux semaines de vacances, deux superbes spectacles et deux reveillons...y'a pas à dire mais ça à parfois des avantages d'avoir des parents divorcés ;o)






Je suis allé au Stade de France avec papa voir "The race of Champions" la course de tous les champions automobiles. Il y avait comme pilotes: Sébastien Loeb, Sébastien Bourdais,David Coulthard, Colin McRae, Yvan Muller, Stephane Peterhansel, Mattias Ekström, Marcus Grönholm, Heikki Kovalainen, Dani Sordo, Tom Kristensen, Travis Pastrana, Jenson Button, Andy Priaulx, Bernd Schneider, Armin Schwarz, Joan Roma et Jimmie Johnson qui c'est bléssé. Pour les voitures il y avait: une Citroën WRC, une Renault mégane trophy, une Porsche 911 GT3 road challenge, une Buggy roc-car, et enfin une Aston Martin V8 rally GT.
Entre les courses on a vu des exhibitions de la F1 d'Alonso, d'une mitsubishi pajéro et de la nouvelle Citröen C4 WRC de Sébastien Loeb.Il y avait aussi des animations avec des Dragster, le spectacle de Terry Grant ( un cascadeur) et des accrobaties en motos. Sans oublier les Pom-Pom Girls, mais ça c'est nul!!!

La première course "The Roc Nations cup" regroupait deux pilotes par pays et c'est les Finlandais qui ont gagnés. La deuxième course par contre c'était chacun pour sa pomme...là c'est Mattias Ekström qui à remporté le titre de "champion des champions".
En tout on est restés près de six heures et c'était très bien.






Ensuite il y a eu Noël et j'ai eu pleins de cadeaux dont un panier de basket pour m'entrainer avant le "All Star Game"




Cette fois-ci c'est avec tonton Bapt que je suis allé voir à Bercy les meilleurs joueurs de basket de la ligue française qui affrontaient les meilleurs joueurs étrangers (toujours de la ligue française). Il y a eu des concours de trois points, des concours de dunk (c'est quand on saute et qu'on applati à une ou deux mains le ballon dans le panier) et bien sur un match (gagné par les étrangers). A regarder c'était super, surtout pour quelqu'un qui en fait, en plus nous étions très bien placés. Dommage qu'ils avaient plus de sandwichs sinon j'ai passé une super soirée ;o)



Mr Bouch'

lundi, janvier 01, 2007

Bonne année !!

Mr Bouch' et Lamousmé vous souhaites une très belle année 2007