La maison de vie

Bienvenue chez Mr Bouch', Gabichou, Le Nain et Lamousmé...

Ma photo
Nom :
Lieu : France

dimanche, octobre 01, 2006

Bouch' Hur


Ce week-end Mr Bouch' et son papa se sont offert une soirée "légendaire".


J'ai été voir le spectacle Ben- Hur au Stade de France.

C'était la première fois que j'y allais pour voir un spectacle autre qu'un match de foot. Sinon j'y suis déjà allé une quinzaine de fois avec mon papa et mes tontons.
Le spectacle de samedi était très bien et je connaissais déjà l'histoire car j'avais vu le film* et un autre spectacle du même genre au Puy du fou.

Ce que j'ai préféré c'est la course de char mais il y avait pleins d'autres scènes
comme celle des pirates qui attaquent les galères romaines ou la vallée des
lépreux dans laquelle se trouvent la mère et la soeur de Ben-Hur.

Il y a aussi eu la crucifixion de Jésus et après les lépreux sont tous guéris par miracle.

Dans l'histoire il y a bien sur un méchant qui s' appelle Messala et qui
était le meilleur ami de Ben-Hur.

Par contre ce que j'ai moins aimé ce sont les combats de gladiateurs parce qu'il fallait seulement arracher la tunique de l'autre, ce n'etait pas très impressionnant. En plus il n'y avait même pas de fauves alors qu'au Puy du fou il y avait 6 tigres, 2 lions et une hyène (même qu'à la fin César se fait courser par la hyène!)
Tout autour du stade il y avait des télévisions et à chaque commentaire
des images s'affichaient sur l'écran.
Le spectacle dure 1h 30 mais moi j'ai trouvé ça trop court. Le film lui
doit durer près de 3 heures.

*Ben Hur de William Wyler (1959) avec Charlton Heston


Mr Bouch'




Ecrit en 1880 par Lew Wallace, Ben Hur, A tale of the Christ fut le best seller du XIX ème siècle toutes langues confondues. Son auteur après avoir été général de l'armée nordiste, puis juge , regagna les rangs de Juarez pendant la guerre du Mexique avant d'être tour à tour ambassadeur au Caraguay, gouverneur du Nouveau Mexique (ou il s'opposa à Billy the Kid) et enfin ambassadeur en Turquie.

La légende veut que suite à sa rencontre dans un train avec le colonel R. G.Ingersoll , fameux athée, Lew Wallace accepta d'écrire un livre pour prouver la non existence du Christ et ainsi la fausseté du Christianisme. Il fit des recherches pendant deux ans mais à peine avait -il écrit les premiers chapitres de son oeuvre que les faits historiques qu'il découvrait lui donnèrent la conviction que puisque J C Christ avait bien été un personnage historique il était donc bien, aussi , le fils de Dieu comme il le prétendait. C'est ainsi qu'il réécrivit son livre mais cette fois à la gloire de Jésus.

4 commentaires:

Blogger Holly Golightly a dit...

Je suis une des rares à n'avoir pas vu le film, mais je l'ai en DVD.

11:26  
Anonymous Mathieu (le Papa) a dit...

Bon, le commentaire de Ben Hur s'est bien étoffé depuis la 1ère version.
je suis globalement d'accord avec la critique du Bouchono. Personnellement, j'ai trouvé que la mise en scène (hormis les décors très réussis avec une très bonne idée de les faire apporter et construire par des centaines de figurants) était très pauvre, que les textes étaient assez plats. Et le Stade n'était pas assez utilisé. J'aurai mis des soldats romains en haut des tribunes, des personnages dans les gradins. Comme l'a reconnu Robert Hossein himself, "la prochaine fois, je ferai mieux". Mais ce genre de spectacles est à reproduire dans un tel lieu....

12:57  
Blogger Lamousmé a dit...

Ma chère holly cela m'etonne de toi !!! ;o)
Merci au papa de venir à son tour donner son impression, nous attendons vite vos nouvelles aventures à tout les deux !!

17:36  
Blogger Gaëlle a dit...

Merci à tous les deux en effet d'avoir livré vos commentaires en écho sur ce spectacle... dans mon abbaye une dame m'en avait fait un compte-rendu assez déçu : elle avait emmené ses filles, sur la foi du film qu'elle avait adoré. Elle a trouvé que les soldats romains semblaient des fourmis perdues dans le grand stade, que pas de fauves c'était vraiment lamentable, surtout quand on a les moyens et que la place coûte 40 euros (me semble-t-il ?), et que dans la course de char, le char du méchant se désintégrait tout seul avant de rencontrer celui du héros... louche non ? Bref vos commentaires me semblent recouper les siens, et ceux de ses deux filles, à qui elle a dû promettre de montrer le film dès que possible pour les convaincre que Ben Hur, quand même, c'est trop chouette.

10:23  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil